Pâte à tartiner maison {Façon Michalak}

Sortez vos couteaux à tartiner et petites cuillères ! 

Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen

Qui n’est pas accro à la pâte à tartiner … ? Certainement pas moi ! 

Revenons au Nutella rapidement…Quand j’étais petite, mes parents n’achetaient pas de Nutella, et c’est dans les crises et les larmes (Au moins oui !!) que nous passions chemin dans le rayon confiserie du supermarché…Quand votre mère vous dit que c’est pour votre bien, et qu’il y a bien meilleur que le nutella, difficile à croire quand ce petit pot chocolaté se révèle être la star des goûters des autres enfants. La négociation avec mes parents avait quand même permis d’acheter du nutella pour la session crêpes au retour des journées ski ! Sinon la plupart du temps, on accommodait nos pains au lait d’une barre de chocolat noir pâtissier et finalement j’en garde un bon souvenir. 
Quand le moment est venu pour moi de quitter le nid et de faire mes premières courses, je me suis laissée porter par la tentation et le fameux s’est retrouvé dans mon panier. S’en est suivi une histoire d’amour et de haine … ! Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen

Seulement, mes parents avaient raison, le nutella est certes bon mais a une influence dangereuse pour notre organisme{Je vous passe le paragraphe d’accusation sur les méfaits du Nutella, je pense que vous êtes largement au courant !}.
J’ai donc tenté de le substituer avec d’autres pâtes à tartiner, souvent bio, sans huile de palme et sucre raffiné. Seulement, aucun orgasme culinaire pour venir détrôner le goût si addictif du nutella…

Et un matin, un ami passe au salon de thé avec un petit pot de pâte à tartiner qu’il avait fait…et WOW ! Un goût de noisettes torréfiés fantastique et de chocolat au lait ultra gourmand, je ne peux que le remercier pour cette découverte :)

Il se cache un grand pâtissier derrière cette recette, M. Michalak, qui a su donné du goût et de la gourmandise à cette petite merveille. 

Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen

Ingrédients {Pour deux pots comme celui utilisé en photo}

Pour le praliné noisette :
– 120 g de sucre
– 120 g de noisettes torréfiées sans peau
– Une pincée de sel 
Pour le Gianduja lait noisette :
– 150 g de chocolat au lait à 40% de cacao (l’idéal est d’utiliser du JIVARA de chez Valrhona) 
– 150 g de noisettes torréfiées sans peau
– 150 g de sucre glace
– Une pincée de sel

Pour la finition :

– 25 g de lait en poudre
– 10 g de cacao en poudre
– 5 g d’huile de colza 
Matériel : 

L’idéal est de servir d’un robot muni d’un couteau. La réalisation est difficile avec un blender. 

♦ Le praliné noisette
Afin de dégager leurs arômes, torréfiez la totalité des noisettes {270g} au four préchauffé à 180° pendant 15 à 20 minutes. Elles sont prêtes quand ça sent bon la noisette dans la cuisine, et que la peau est craquelée et luisante.
Sortez-les du four puis laissez-les refroidir. Versez les noisettes dans un torchon propre. Refermez alors le torchon autour des noisettes en formant un petit baluchon et faites un massage bien énergique pour que la friction des noisettes les unes contre les autres détache la peau en flocons. Toute la peau ne partira pas, mais ça ne fait rien.

Faites fondre le sucre en poudre en caramel. Commencez à feu vif puis quand le sucre commence à fondre, diminuez le feu. Pensez qu’il ne faut pas remuer votre caramel à l’aide d’une spatule mais simplement par des mouvements de rotation avec la casserole. Le caramel ne doit pas être trop foncé.
En fin de cuisson, rajoutez une pincée de sel puis le laisser refroidir sur un papier sulfurisé. 

Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen

Lorsque le caramel a refroidit, cassez le en morceaux. Mixez 120g de noisettes grillées avec le caramel concassé jusqu’à l’obtention d’une pâte semi-liquide. Réservez cette préparation à température ambiante.

♦ Le Gianduja au lait noisette {pâte de chocolat et de noisettes finement broyées}

Faites fondre le chocolat au lait au micro-onde à puissance moyenne.
Mixez 150g de noisettes grillées avec le sucre glace, 1 pincée de sel, puis ajoutez le chocolat au lait fondu et mixez de nouveau.

♦ La pâte à tartiner

Mélangez le praliné noisette et le gianduja au lait noisette avec la poudre de lait, le cacao non sucré et l’huile.
Mixez le tout au robot quelques minutes jusqu’à consistance désirée.
Attention toutefois de ne pas mixer trop longtemps au risque d’avoir une pâte trop liquide. 2 à 3 minutes suffisent amplement. A vérifier selon la puissance de votre robot. 

♦ INFOS

La poudre de lait est indispensable. Elle permet d’absorber l’humidité, c’est pour cela qu’on ajoute cet ingrédient sec. Vous pourrez l’utiliser par la suite pour vos pâtes à crêpes, viennoiseries… C’est une façon pratique également pour avoir du lait sous la main si vous n’en consommez pas au quotidien. 

Cette pâte à tartiner se conservera parfaitement pendant plusieurs mois, dans un bocal bien fermé, à température ambiante. Cependant, elle est sensible aux écarts de température, donc, lorsqu’elle se solidifie, mettez juste la quantité souhaitée dans un petit bol et faites chauffer quelques secondes au micro onde. 

Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen Pâte à tartiner façon michalak - All about my kitchen

Verdict ? :) 

Ps : La recette peut sembler compliquée au premier abord, mais ne vous freinez pas car elle demande juste un peu de préparation et d’avoir les bons ingrédients sous la main mais elle est au final assez simple à réaliser ! Et le résultat est tellement orgasmique que ça vous le coup ;) 

Publicités